Particules fines et pollution

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Publié le 27 mars 2014 :

Pollution aux particules fines : Réactions syndicales

 

Pour faire diminuer la pollution de l’air par les particules fines, le ministère de l’Agriculture a recommandé de restreindre ou de reporter les épandages d'engrais et les travaux du sol. Cette préconisation a eu le don d’agacer les organisations syndicales. L’air de nos campagnes n’a certainement pas atteint le niveau de pollution

observé dans les villes et on peut s’interroger sur la pertinence des recommandations ministérielles. La profession agricole souligne qu’après un hiver exceptionnellement pluvieux rendant impossible le travail dans les champs sans dégrader les sols et embourber le matériel, retarder encore davantage le début des travaux aurait pour conséquence de faire peser une hypothèque sérieuse sur les rendements de la prochaine récolte. Avec ironie, l’Association des Producteurs de blé pose la question au ministre de l’Agriculture : « si l'on ne travaille pas en agriculture quand il pleut et qu'il ne faudrait pas le faire non plus quand il fait enfin beau, quand travaille-t-on ?»

l'élevage Porcin: parlons-en !!

Nos batiments d'élevage

Toutes les émissions dans la médiathèque