éditorial de M. Cousin : Garder espoir !

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Publié le 25 septembre 2015 :

Deux semaines après les manifestations d'envergure de Paris et Bruxelles et après plusieurs mois de mobilisations tout azimut, difficile de tirer un constat positif.

Certes, du côté des satisfactions, retenons une mobilisation retrouvée de nos agriculteurs, un comportement digne de nos troupes dans la difficulté et un accueil positif de la société à nos revendications. Par contre, si on s'en réfère aux acquis, le bilan est beaucoup plus mitigé.

Rien ou si peu pour s'attaquer aux problèmes structurels de l'agriculture. Comme trop souvent, la seule réponse apportée aux cris de détresse des agriculteurs se limite à des mesures de court terme qui, malheureusement, seront nettement insuffisantes.

Alors, face à cela, quelle attitude avoir ? Se révolter ou se résigner !

Conscients de vos difficultés et de vos attentes, nous allons dans les semaines à venir engager une surveillance active de tous les acteurs pour que les engagements pris soient tenus :

- Tout d'abord, par rapport aux mesures de trésorerie, nous exigeons une mise en œuvre simple, rapide et efficace du dispositif. Prenez contact rapidement avec vos interlocuteurs habituels pour vous faire connaître auprès de la cellule d'urgence départementale.

- Sur la question des normes et de la réglementation, la pause proposée doit être le moment de repenser l'approche de ce dossier, en privilégiant la concertation et la prise en compte des spécificités locales. A notre niveau, nous serons intransigeants par rapport à la problématique extension zone vulnérable et directive nitrate.

- Enfin et surtout, sur la question des prix, après la prise de conscience collective d'une meilleure répartition de la valeur ajoutée, il va falloir maintenant et rapidement passer aux actes.

Sur tous ces points, nous devrons faire preuve de DETERMINATION, RESPONSABILITE, PERSEVERANCE et UNITE.

Car, ne nous y trompons pas, le combat sera long et difficile ! Mais seules sont perdues d'avance les batailles qu'on ne livre pas.

M. COUSIN,
Secrétaire général de la FDSEA08

 

l'élevage Porcin: parlons-en !!

Nos batiments d'élevage

Toutes les émissions dans la médiathèque