Congrès de la FNSEA : action et émotion

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La délégation Ardennaise

Publié le 2 avril 2014 :

Le 68ème congrès de la FNSEA s’est tenu à Biarritz du 25 au 27 mars.

L’ombre de Jean Michel LEMETAYER a incontestablement plané sur les congressistes. Entre émotion et évolution, entre bilan et cap en avant, les échanges ont été intenses et les travaux fructueux.

Il faut dire que les dossiers importants ne manquent pas, et les Ardennais, avec à leur tête Thierry HUET, nouveau Président de la FDSEA, n’étaient pas les derniers à s’impliquer.

 

Ces 3 jours de travaux ont permis de mettre en avant les problèmes, d’y apporter des solutions, de poser clairement les bases d’un dialogue constructif et apaisé, et où chacun a pu s’exprimer. S’il fallait ne retenir qu’un seul échange, ce serait sans doute celui qui a eu lieu entre Josiane BELLIARD et Sylvie LEBRUN, respectivement représentante des bailleurs et des fermiers. Chacun a pu sentir, plus que jamais, que le statut du fermage doit évoluer, et vite.

Dossiers en cours : inventaire à la Prévert

La reconnaissance de tous les associés dans une société et les loups, la fin des quotas et la loi d’avenir, les ours et le deuxième pilier, le verdissement et le bienêtre animal, tous ces sujets ont été abordés, pas forcément dans cet ordre, et ils donnent les axes de travail pour cette année à venir.

Et parce que le congrès, c’est aussi la convivialité, des joueurs du Biarritz Olympique sont venus offrir le maillot officiel de leur club à tous les Présidents départementaux présents, créant ainsi l’équipe de rugby, sans doute la plus hétéroclite de France, mais aussi, la plus solide.

Karen, Jean Michel, et les autres

Ce congrès sera le dernier pour Karen SERRES en tant que Présidente des Agricultrices. Elle a dit son émotion et sa joie d’avoir insufflé sa force, son dynamisme et son optimisme à son équipe et à celles et ceux qui vont lui succéder.

Avec une émotion qu’il n’a pas cherché à cacher, Xavier BEULIN a rendu un vibrant hommage à Jean Michel LEMETAYER : tout d’abord en mettant en avant Solaal, toute dernière réalisation de l’ancien Président de la FNSEA. Cette organisation permet de faciliter les dons de denrées agricoles aux différentes banques alimentaires du pays. En effet, Jean Michel ne « pouvait supporter que, dans son pays, des gens ne mangent pas à leur faim ».

Ensuite en diffusant un diaporama retraçant l’implication, la joie de vivre et la convivialité de Jean Michel LEMETAYER. Quand les lumières se sont rallumés tous les participants, dont bon nombre aux yeux rougis, se sont levés et ont applaudi durant de longues minutes pour saluer la mémoire de ce grand syndicaliste, apprécié de tous.

A l’issue de ces 3 jours de travaux, les congressistes, à leur sortie, ont eu la surprise de voir une troupe disparate devant le palais des congrès : alléchés par la portée nationale de l’évènement, et les potentielle retombées médiatiques, une poignée de membres de la Confédération paysanne en déroute, pépiant leur besoin d’exister, derrière d’improbables banderoles, en français et en basque.

Il est habituel de voir ce genre de symbiose dans la nature : on appelle cela des hôtes parasites.

l'élevage Porcin: parlons-en !!

Nos batiments d'élevage

Toutes les émissions dans la médiathèque