Election départementale 2014

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Légende : De gauche à droite : Yves Trochain, Jerôme Cousin, Jean-Yves Jonet, Thierry Huet, Xavier Soudant, Emmanuel Noizet, Patrick Goffinet, Catherine Charlier, Eric Labbé, Patrick Jacquemart.

Mis en ligne le 3 mars:

Thierry Huet élu à la présidence de la FDSEA

 

Thierry Huet, agriculteur à Chatel-Chéhery, dans le canton de Grandpré, a été élu sans surprise à la présidence de la Fédération par 34 voix et deux abstentions, lundi dernier, par le Conseil d’administration de la Fdsea.

 

Une transition préparée

Philippe Baudet quitte ainsi une fonction qu’il a occupée pendant 16 années, une longévité inégalée à la tête de la FDSEA. De l’aveu même de l’intéressé, c’est «avec un petit pincement au cœur» qu’il a décidé de passer la main, même si cela faisait « un petit moment » qu’il préparait sa succession. Revenant sur ses nombreuses années de présidence, il a livré au Conseil d’administration le sens qu’il a voulu donné à son mandat. « Ce que j’ai voulu faire, c’est renforcer la représentativité de la FDSEA ». En ce sens, les résultats des deux dernières élections à la Chambre d’Agriculture peuvent le conforter dans le sentiment de la tâche accomplie. « J’ai voulu aussi faire en sorte que notre département soit connu au niveau national dans les instances syndicales ». Lui-même a montré la voie en s’investissement d’abord au Conseil d’administration, puis au Bureau de la FOP et d’Orama, et plus récemment au sein de la Commission Nationale des Statuts et Conflits de la FNSEA. Avant de quitter son fauteuil de président, il a tenu à lancer un message aux élus à la Chambre d’Agriculture pour leur « rappeler qu’ils ont été choisis par les électeurs sur une liste FDSEA et qu’ils ne devaient pas l’oublier. »

Pour sa part, en inaugurant sa nouvelle fonction à la Présidence de la FDSEA, Thierry Huet a salué l’action de son prédécesseur et remercié tous les administrateurs pour leur engagement et le temps pris sur leur vie personnelle pour assurer la défense de la profession. Il a intégré toute la dimension de la complexité des dossiers qui l’attendent. Mais, c’est assuré d’être entouré par un équipe motivée et mobilisée à la tête de la FDSEA (lire encadré) qu’il aborde l’avenir.

 

A304, une décision aberrante

En marge du Conseil, plusieurs sujets d’actualité ont été évoqués : le débat parlementaire autour du projet de loi sur l’avenir de l’agriculture, les discussions nationales sur la représentativité des employeurs dans le secteur agricole, la situation laitière sur fond de guerre commerciale entre les ténors de la grande distribution, les négociations sur la mise en œuvre de la réforme de la PAC. L’actualité locale n’en est pas moins chargée avec le refus de la profession agricole régionale de poursuivre les discussions sur le 5ème programme directive

nitrates, les difficultés engendrées par les contrôles exercés sur les exploitations agricoles par les agents de la police de l’eau et encore les discussions avec le Conseil Régional pour la mise en place du programme régional d’utilisation des fonds européens en Champagne-Ardenne.

La récente décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne relatif au chantier de l’A304 a jeté la consternation au sein du Conseil d’administration. D’abord en raison des conséquences immédiates en termes de finances et d’emplois de l’arrêt du chantier pendant probablement plusieurs mois.

Mais aussi en raison des craintes que fait peser cette décision administrative sur les conditions de mise en œuvre de la compensation écologique, un sujet délicat sur lequel le syndicalisme agricole s’est déjà affronté avec l’administration, notamment la Dreal. Pourquoi ne pas exiger une compensation agricole au même titre qu’une compensation écologique ?

A l’évidence, le nouveau président et son bureau n’auront pas beaucoup de temps pour trouver leurs marques avant de rentrer dans ces nombreux dossiers !

P. CLAUSSE

 

Repère

Thierry Huet : « valeurs, missions, actions »

«Il y a trois ans, Philippe nous informait de sa volonté de ne pas briguer un mandat supplémentaire. A l'époque, c'était loin et nous y voilà.

Je tiens tout d'abord à vous remercier pour la confiance que vous nous faites.

Merci à l'ancienne équipe, à toutes celles et ceux qui ont oeuvré et permis que la FDSEA des Ardennes compte dans le paysage professionnel.

Merci à Jean-Louis qui, il y a 18 mois, m'a permis, en lui succédant, de prendre mes marques au sein de notre syndicat.

Un MERCI appuyé et amical à Philippe qui, tout en gardant le cap de l'action quotidienne, nous a permis librement de préparer l'après. La DDT nous ayant conviés à une présentation PAC cet après-midi, nous vous proposerons prochainement de pouvoir nous retrouver et remercier ces années d'engagement.

Un ami qui longtemps fut parmi vous m'a dit un jour: "Si tu as des idées, des projets et que tu veux les partager, le plus simple est d'en prendre la responsabilité". Animé par cette profonde envie du bon, du bien, du loin, je souhaite être l'animateur d'un groupe volontaire et critique, pragmatique et ambitieux.

Les dossiers syndicaux sont nombreux: directive nitrates, zones humides, réglementations et contraintes, PAC, tuberculose..... Nous devons garder le cap et préparer l'avenir. Je ne peux me résigner à penser à un avenir sans paysans et sans productions.

L'équipe que vous venez de nommer a toutes les qualités, j'en suis certain, pour relever ces défis.

VALEURS, MISSIONS, ACTIONS, voilà la base des projets que nous souhaitons partager avec vous durant ces trois prochaines années.

La Fédé de demain sera à notre image. A nous de la dessiner, de la colorer. »

 

Un bureau remanié

Outre le président, le nouveau Bureau est composé de :

secrétaire général : Jérôme Cousin (Blombay); vices-présidents : Jean-Yves Jonet (Euilly et Lombut), Catherine Charlier (La Fosse à l’Eau), Eric Labbé (Chappes) ; présidents d’arrondissement : Charleville : Patrick Jacquemart - Rethel : Emmanuel Noizet - Rocroi : Yves Trochain - Sedan : Patrick Goffinet - Vouziers : Xavier Soudant.

 

l'élevage Porcin: parlons-en !!

Nos batiments d'élevage

Toutes les émissions dans la médiathèque