Formulaire déclaration dégâts de gibier

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Publié le 3 décembre 2014 :

Du sanglier aux campagnols en passant par l’étourneau ou encore les lapins, les espèces d’animaux sauvages dont les populations créent un véritable problème économique à l’agriculture sont nombreuses. Certains dégâts sont indemnisés comme ceux causés par le grand gibier – sanglier et cervidés – qui sont pris en charge par les chasseurs. Mais ce cas de figure reste l’exception. La plupart du temps aucune indemnisation n’est versée à l’agriculture. Pour se prémunir contre ces espèces animales gênantes, il ne reste alors qu’une seule solution : procéder à leur destruction maîtrisée pour contrôler l’évolution des populations. Sauf que la règlementation ne le permet pas toujours ou alors impose des conditions draconiennes, quand elle n’interdit pas purement et simplement la destruction de certaines espèces protégées.

Les modalités de destruction de certaines espèces sont facilitées règlementairement pour celles classées sur les listes des nuisibles. Mais face aux lobbies des organisations de protection de la nature, il devient de plus en plus difficile d’obtenir le classement des nuisibles. Ainsi, l’étourneau sansonnet, reconnu nuisible pendans des années, a été déclassé dans notre département il y a deux ans, tout comme la martre et le putois. Cette année, c’est la pie, voire le corbeau freux, qui pourrait être sortie de la liste des nuisibles, avec tous les inconvénients qui en résulteraient.

Devant cette menace, la FDSEA, avec la Fédération des Chasseurs, a décidé de défendre la possibilité pour les agriculteurs de protéger leurs cultures. Mais pour cela, nous avons besoin d’un nombre important de témoignages prouvant la nuisibilité de certaines espèces animales et attestant des pertes économiques supportées par l’agriculture. C’est la raison pour laquelle, il est important et urgent que tous les agriculteurs nous fassent remonter leurs observations à l’aide du questionnaire ci-dessous à retourner à la FDSEA. N’hésitez pas à prendre des photos et à nous les transmettre par mail à fdsea@fdsea08.fr.

Télécharger Pdf.jpg
›› 2012 07 02 pdf_gif Formulaire de dégât de gibier

l'élevage Porcin: parlons-en !!

Nos batiments d'élevage

Toutes les émissions dans la médiathèque