Campagnes anti-viande, la FDSEA dénonce les excès répétitifs

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Cela faisait longtemps que la production de viande n’avait pas fait l’objet d’attaques partisanes. Cette fois, le coup bas vient de Sodexo, un des groupes leaders en restauration collective

Publié le 1er juillet 2012

Les éleveurs de viande ont de quoi être exaspérés ! Régulièrement, les lobbies anti-viande, minoritaires parmi les minoritaires mais ô combien actifs, ternissent l’image de la filière viande, culpabilisent les consommateurs et jettent l’opprobre sur les producteurs. Ces attaques malveillantes sont volontaires et poursuivent un seul objectif : freiner la consommation de viande. Ces messages, bien qu’ils ne reposent sur aucun argument sérieux, finissent, malgré tout, par avoir des conséquences dramatiques sur notre inconscient collectif.

La boulette de Sodexo

Un des plus grands groupes de restauration collective, Sodexo, vient d’en apporter une éclatante démonstration. Profitant de la semaine de développement durable, manifestation officielle organisée sous le patronage du ministère du même nom, le groupe de restauration s’est lancé dans une campagne d’affichage interne stigmatisant la production de la viande bovine. Y-avait-il une véritable intention de nuire aux éleveurs ? Sans doute pas, du moins au niveau des responsables  du groupe, d’autant que le thème de l’édition 2012 de la semaine durable, « soyons tous consom’acteur », prêtait naturellement à s’adresser aux consommateurs. Dans la recherche du toujours sensationnel, il était facile, voire tentant, de reprendre un thème à la mode, quitte à véhiculer des messages erronés. Sodexo est visiblement tombé dans le piège en mettant en scène la progression de la consommation de viande dans le monde ou encore les effets de l’élevage sur la pollution. Et l’initiative de Sodexo n’est pas du tout anodine quand on sait que ce groupe gère 700 restaurants d’entreprises répartis sur tout le territoire national.

Une réaction à la hauteur du syndicalisme

Evidemment, le réseau syndical n’a pas tardé à être informé de la «maladresse » du groupe de restauration collective et les réactions ont été immédiates. D’abord sur le terrain, où les sections bovines des FDSEA sont intervenues auprès des gestionnaires des restaurants incriminés. Puis au niveau national par un courrier de la FNSEA dans lequel Xavier Beulin s’en prend, dans des termes très vifs, au groupe de restauration : « Pourquoi jeter l’opprobre gratuitement sur un secteur, en faisant un bras d’honneur aux efforts, au bon sens, à la tradition culinaire française et au travail passionné de milliers d’éleveurs ? », écrit notamment le président de la FNSEA. Depuis, le groupe Sodexo a présenté ses excuses aux éleveurs et regretté une campagne d’affichage dont il n’avait pas mesuré toute la portée. Reste que la décision a bel et bien été prise par quelqu’un au sein du groupe, et on aura du mal à croire qu’elle n’était pas nourrie par des arrières-pensées malsaines. Sodexo a rencontré localement les éleveurs et prévoit de le faire avec la FNSEA pour calmer le jeu.

La FDSEA dénonce ces campagnes anti-viande

De son côté, la FDSEA, qui n’a constaté aucun affichage dans le département, déplore néanmoins ces campagnes incessantes contre la production de viande, menées par des petits groupes d’activistes, sur la base d’arguments contestables et, au minimum, incomplets. La FDSEA préfère mettre en avant les effets bénéfiques de l’élevage, en particulier pour maintenir un équilibre économique dans les régions d’herbage. Que peut-on faire sur des surfaces en herbe hormis élever des animaux, bovins, ovins ou caprins ? Il est inquiétant que des slogans tapageurs ressassés par des minorités finissent par être admis comme des vérités. Là est le grand danger de ces campagnes. La FDSEA restera vigilante sur tous les excès visant la filière bovine et dénoncera systématiquement toutes les formes de communication malhonnêtes visant à déni-grer les éleveurs de viande.

l'élevage Porcin: parlons-en !!

Nos batiments d'élevage

Toutes les émissions dans la médiathèque